rubrique un peu d'histoire.jpg

Un peu d'histoire ...

Au cœur du domaine se dresse une bastide construite en 1734 sur le site d'une ancienne ferme agricole. Une source généreuse alimente l'endroit depuis toujours. La famille Deydier de Pierrefeu s'y est installée en 1824 et aujourd'hui, après trois générations, c'est Olivier Deydier de Pierrefeu qui a pris la gestion du domaine. Depuis 2005 il relève le défi de la culture biologique, tout en modernisant les outils de production : l’ancienne cave fait l’objet de rénovations successives, s’enrichit d’un foudre destiné à l’élevage de nos rouges, et un nouveau grand bâtiment est construit en 2010 pour le stockage. 

Le terroir du domaine

Les vignes du domaine, composé de 45 hectares, s'étendent sur plusieurs communes dont Pierrefeu, Puget-Ville et Cuers, qui forment le Triangle d'Or des Côtes de Provence.

La région bénéficie de l'influence maritime et d'un sol propice à la viticulture : composé d'une argile rouge mêlée de cailloutis calcaires qui forment les célèbres gavroches, il offre les conditions idéales à la croissance de la vigne. Le Mistral protège le vignoble des maladies liées à l'humidité. Réputé pour la grande qualité des raisins qui en sont issus, ce terroir d'excellence signe les vins du Domaine.

rubrique terroir.JPG
rubrique mode de culture.JPG

Mode de culture

La recherche d’un produit de la plus belle qualité ainsi que le souci de transmettre à nos successeurs un sol respecté, sain et fécond, nous ont conduits vers la culture biologique de la vigne. Ce mode de culture est exigeant et intransigeant : nous n'utilisons aucun engrais chimique, ni désherbant, ni pesticide. Le labour, associé à l’apport d’engrais naturels comme le compost ou le fumier, occupe une place prépondérante dans le travail du sol. La quantité modeste de notre production s’accorde également avec notre recherche d’une qualité toujours plus grande.